Ce site est en cours de construction.

Agir pour les aidants

Publié le 23/10/2019 Mis à jour le 11/10/2022 Temps de lecture : 3 minutes

On estime aujourd’hui en France de 8 à 11 millions le nombre d’aidants qui accompagnent et protègent au quotidien un proche en perte d’autonomie, en situation de handicap ou malade. A travers la stratégie "Agir pour les aidants 2020-2022", l’Etat, en lien étroit avec les associations représentatives des aidants, a permis la création, l’élargissement et la revalorisation du congé proche aidants et de l’allocation journalière du proche aidant, la publication d’un guide à l’attention des entreprises sur les actions en faveur des aidants salariés ou encore le déploiement de l’offre de répit avec la création de 252 nouveaux lieux.

Depuis 2020, plusieurs objectifs de la stratégie ont été atteints et plusieurs actions ont été mises en place par le gouvernement, en lien avec Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), comme :

  • La création du congé proche-aidant, entré en vigueur le 1er octobre 2020, qui permet aux aidants salariés du secteur privé, aux fonctionnaires, aux indépendants et aux demandeurs d’emplois de bénéficier de congés pour accompagner leurs proches et de bénéficier d'une allocation journalière de proche aidant (AJPA) (plus d’informations sur le site service-public.fr) ;
  • L’élargissement et la revalorisation de ce congé proche aidants et de l’allocation journalière du proche aidant ;
  • La publication d’un guide à l’attention des entreprises sur les actions en faveur des aidants salariés;
  • Le déploiement du numéro 0 800 360 360 et des communautés 360, à destination des personnes handicapées et de leurs aidants ;
  • Une mission confiée à France Stratégie afin d'encourager les entreprises à davantage soutenir leurs salariés aidants à travers des actions de sensibilisation, de formation et d’adaptation du temps de travail au titre de la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) ;
  • Le développement, sur tout le territoire, de solutions de répit et de vacances pour les proches aidants avec aujourd'hui 252 nouveaux lieux ;
  • Un renforcement du financement des offres de soutien psychologique et de formation à destination des aidants, en lien avec la CNSA ;
  • Le déploiement du label Cap’Handéo, valorisant les entreprises engagées auprès des salariés aidants ;
  • La création du guide Besoin de répit : 17 fiches-repère pour vous aider, présentant les principales solutions de répit proposées à l'échelle nationale et dans les territoires ;
  • L’expérimentation d’actions de sensibilisation des professionnels de l’Éducation nationale aux problématiques des jeunes aidants, en Ile-de-France et en Occitanie.

Cette nouvelle stratégie, qui prendra en compte l’ensemble des aidants, sera co-construite de façon étroite avec les associations, et visera notamment à :

  • Renforcer le développement de l’offre de répit, tant sur le plan du maillage territorial et de la capacité de réponse, que sur le type de réponses apportées et leur adéquation aux besoins (exemples : relais auprès de la personne aidée dans son domicile, séjour conjoint pour les aidés et les aidants et actions spécifiques d’appui au quotidien pour les aidants). L’expérience de relayage à domicile, engagée en 2018, se poursuivra quant à elle jusqu’au 31 décembre 2023.
  • Reconnaitre l’ensemble des aidants : un travail sera engagé sur la définition des proches aidants dans le code de l’action social et des familles, pour mieux inclure les aidants de personnes en situation de handicap et les aidants de personnes malades.

Le suivi de la stratégie Agir pour les aidants est assuré par un comité de pilotage s'appuyant sur un groupe de travail avec les associations et les administrations qui a pour objectifs d’identifier les difficultés administratives des aidants et d’y mettre fin, puis de mobiliser les entreprises en faveur de leurs salariés aidants.